20/11/2012

ISRAËL-PALESTINE • Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Israël

Selon The Guardian, les sites du gouvernement israélien ont subi environ 44 millions d'attaques depuis que les bombardements de Gaza ont commencé, le mercredi 15 novembre. Toutefois, une seule offensive aurait réussi, interrompant un des sites du gouvernement pendant dix minutes.

Les Anonymous ont déclaré, dans un message vidéo mis en ligne dimanche soir, avoir lancé l'opération OpIsraël en représailles aux attaques sur Gaza. "Nous frapperons tous les sites et tout ce que nous estimons être dans le cyberespace israélien en représailles à la maltraitance infligée aux personnes de la bande de Gaza." Ils ajoutent qu'Israël subira leur "colère totale et déchaînée" si les bombardements ne cessent pas. Selon BBC Online, les hackers revendiquent déjà le piratage de 87 sites Internet.

Les hackers propalestiniens auraient notamment visé le site du président d'Israël, Shimon Pérès, qui a subi plus de 10 millions d'attaques, celui du ministre des Affaires étrangères, Ehoud Barak, avec 7 millions de tentatives de piratage, enfin celui du Premier ministre, Benjamin Nétanyahou, avec 3 millions de cyberattaques.

Les commentaires sont fermés.